Chapitre 3 : Les préparatifs

Publié le 19 Mars 2015

Donc là ce sont les loups qui se séparent pour aller faire les préparatifs du départ. Et devant c'est Ahato. Voili voilou ! :)

Donc là ce sont les loups qui se séparent pour aller faire les préparatifs du départ. Et devant c'est Ahato. Voili voilou ! :)

Ahato courait. Il se dépêchait, avançant tant bien que mal dans la profonde couche de poudreuse immaculée. Il devait ramener de la sauge, plante très utile pour soigner tout type de blessure et de maladie - sauf, malheureusement, la terrible maladie inconnue qui sévissait dans la vallée, et ce n'était pas faute d'avoir essayé -, en grande quantité avant l'aube du lendemain, et le soleil descendait déjà vers l'horizon, accélérant imperceptiblement à chaque seconde. Il y avait une ou deux heures à peine, Kathlyn était sortie de la caverne après cinq interminables heures de débat, suivie de près par ses chasseurs, curieux de savoir ce qu'elle avait finalement décidé. Elle leur avait annoncé qu'ils partaient le lendemain à l'aube. Shine, une majestueuse louve blanche qui était d'habitude la plus enjouée du groupe, mais que la famine avait rendue grave et fatiguée, avait demandé :

"Et pour aller où ?"

Et Kathlyn avait répondu :

"Le plus loin possible de cette vallée maudite."

Shine n'avait pas paru très convaincue, mais elle n'avait rien ajouté. Kathlyn avait alors donné à chacun d'eux une mission, pour faire les préparatifs du départ. Tous devaient participer. Oui, tous. Les chasseurs, bien sûr, mais lui aussi. Lui, le loup Oméga de sa Meute. Lui, le souffre-douleur de ses compagnons. Lui, à qui on n'avait jamais confié de tâche importante. Et aujourd'hui, on l'avait respecté, au même titre que les autres membres de sa Meute, et on lui avait confié sa toute première mission. Il était gonflé de fierté, il avait enfin l'impression de servir à quelque chose, d'être utile à sa Meute dans la mesure de ses capacités. Et cette simple pensée suffisait à lui redonner toute son énergie, malgré son état déplorable. Après tout, étant au niveau le plus bas dans la hiérarchie du groupe, il se faisait martyriser par les membre de sa propre Meute. Dès qu'un petit conflit interne éclatait, chacun des protagonistes passait ses nerfs sur lui, et cela afin d'éviter de s'entre-déchirer, ce qui ne manquerait pas de disloquer le groupe. Et il fallait rester unis si l'on voulait avoir une chance de s'en sortir. Alors, Ahato endurait ce supplice en silence, avec même une sorte de fierté et de satisfaction de permettre à la Meute de rester soudée, d'aider à la survie de tous ses camarades. Et, étrangement, bien qu'il soit certainement, avec toutes ces blessures et cicatrices, et vu le peu de nourriture qu'il lui restait après que les autres aient fini leur repas, le loup le plus faible et le plus vulnérable de la meute, il n'avait pas encore été touché par la terrible maladie. Et c'était tant mieux ! Il ne se sentait vraiment pas prêt à mourir, et ne comptait pas rendre l'âme avant plusieurs années. Il était encore jeune, et avait toute la vie devant lui. De plus, ces derniers temps, les autres loups de la Meute avaient cessé de lui donner des coups de crocs et de griffes, bien que la menace d'un conflit interne soit plus présente qu'à l'accoutumée. Mais ils étaient tous très occupés et préoccupés par l'épidémie et la famine, et avaient d'autres choses à faire que de se battre. Certes, il était très attristé chaque fois qu'un de ses camarades décédait - même s'il l'avait maltraité de son vivant - mais, en cela, il remerciait cette maladie inconnue. Cependant, Ahato ne se faisait pas d'illusions. Il se doutait que dès que les menaces de la maladie et de la famine seraient écartées, les mauvais traitements reprendraient. Mais ce qu'il ne savait pas, c'est que ce voyage allait changer sa vie du tout au tout...

Rédigé par Etoile de Coeur

Publié dans #Fiction, #Tome 1, #Chapitre 3

Repost 0
Commenter cet article